Le coin des orchidées

08 février 2012

Ma technique d'arrosage

Suite aux demandes de plusieurs personnes, je livre ici ma technique... pour les orchidées n'ayant pas besoin de repos, ou  en période de croissance active ! 

Le plus important chez les orchidées, et quand on débute c'est souvent le plus délicat, c'est d'arroser avec parcimonie. Car le surrarosage est le plus sûr moyen de tuer une orchidée (c'est pas moi qui le dit, c'est les Orchidouxdingues !).

Je n'arrose pas de le même façon suivant le substrat, alors je vais détailler un peu :

En écorces : c'est la méthode applicable pour le Phalaenopsis, qui est l'orchidées la plus répandue dans les appartements. Pour arroser : je laisse tremper le pot 10 minutes dans l'eau pure (eau de pluie, volvic) à température ambiante (pas froide !) avec un peu d'engrais (voir ici).

- le plus facile, c'est les orchidées en pot transparent (presque exclusivement des Phalaenopsis en jardinerie). Là, il suffit d'arroser quand plus aucune humidité (condensation, buée) n'est visible sur le pot et les racines. En été ça peut prendre une semaine, en hiver 3 semaines. Pour les Phalaenopsis (orchidée papillon), aux racines très épaisses, un indicateur infaillible est la couleur des racines : vert haricot si elle n'a pas soif, blanchâtre si elle a besoin d'être arrosée. Si je me trouve dans le premier cas, même si le substrat me paraît sec, je n'arrose pas.

- si le pot est opaque, un bon indicateur est le poids du pot. Pas d'arrosage tant que le pot ne me parait pas franchement plus léger.

En sphaigne : la difficulté de la sphaigne est de la maintenir moite, mais ni trop sèche ni détrempée. Ma méthode ? une fois par semaine : pulvérisation de la surface jusqu'à observer un écoulement à la base du pot. Vidange de soucoupe obligatoire après arrosage ! Si le pot n'est pas franchement léger le jour de l'arrosage, je reporte, là aussi.

En hydro : le plus facile. Pour une plante bien établie, j'arrose par le dessus régulièrement (1 fois par semaine) pour réajuster le niveau d'eau dans la soucoupe. La solution contenant déjà de l'engrais, l'eau utilisée est pure. Puis, une fois par mois, je vide la soucoupe, rince à fond les billes sous le robinet, nettoie la soucoupe et re-remplis avec une solution d'engrais dilué.

Attention : certains genres (Dendrobium notamment, mais bien d 'autres également) ont besoin d'un repos plus ou moins strict en hiver, pendant lequel on suspend le moindre arrosage parfois pendant plusieurs mois. Renseignez vous ;)

Et voilà : vous savez tout.

Bonne culture !

Posté par nuggy à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,