Le coin des orchidées

04 octobre 2015

Acariens - Araignées rouges

Les araignées rouges, ou tétranyques tisserands sont des acariens microscopiques de couleur jaune (Tetranychus urticae) ou rouge brique (T. cinnabarinus). Ces bestioles sont invisibles à l'oeil nu (rien à voir donc avec les "araignées rouges" que l'oon voit courir sur les pierres chaudes l'été, et qui sont d'ailleurs des prédateurs des tétranyques). Elles se nourrissent en piquant les cellules de la plante hôte et en aspirant les sucs cellulaires. Les plantes hôtes sont très diverses (tournesols, haricots, trèfles, vigne... et bien sûr nos orchidées).

Tetranychus urticae with silk threads.jpg

source : Wikipedia  ©  Gilles  San Martin

 

Ces acariens pullulent par temps chaud et sec. Ils se plaisent donc particulièrement sur nos plantes d'appartement. Ils se reproduisent très vite et mettent rapidement en péril la plante hôte. On les reconnaît grâce à la décoloration des feuilles, qui prennent un aspect parcheminé et blanchâtre. Elles se couvrent parfois de soie tissée par les acariens (mais pas toujours). L'attaque est plus souvent plus virulente sous les feuilles. 

Pour confirmer le diagnostic, il suffit de passer un coton blanc humide sous la feuille. Il se couvre alors d'une poussière jaunâtre ou rougeâtre (les acariens) et de petits points noirs (leurs déjections). Il faut alors réagir vite.

IMG_0264-2

Dessous d'une feuille de Catasetum infecté

 

 

IMG_0265-2

Dessus d'une feuille de Catasetum infecté. Les acariens sont invisibles à l'oeil nu.

 

Le traitement doit alors être radical :

- une douche vigoureuse permet d'éliminer mécaniquement une grosse partie des acariens. On peut également nettoyer les feuilles avec un coton imbibé d'un mélange d'eau, d'alcool à 70° et de savon noir.

- une fois la plante sèche, pulvériser abondament les feuilles (dessus et dessous) avec un mélange d'eau (1 L) additionnée d'alcool à 70°C (quelques cL suffisent) et de savon noir (vendu en jardinerie bio, un bouchon par litre d'eau, selon les instruction sur le flacon).

- le lendemain, pulvériser la plante avec une préparation à base de tébufenpyrad (appelé masaï), vendu en jardinerie, en respéctant les doses de l'emballage. Eviter les acaricides à base d'huiles minérales.

- surveiller la plante dans le mois à venir et renouveler si nécessaire. Pulvériser régulièrement la plante : les acariens détestent l'humidité. On peut aussi utiliser à titre préventif le savon noir, bio, sans danger pour l'environnement et répulsif naturel, à raison d'un demi-bouchon / litre d'eau (attention : le savon noir vendu en grande surface comme produit d'entretien est plus agressif).

 

 

Posté par nuggy à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,