Le coin des orchidées

16 avril 2016

hydroculture : adaptation à la transplantation

Suite de la traduction des articles de M Ray Barkalow (www.firstrays.com)

 

"Cet article répond à une question fréquente : "Combien de temps faudra-t- il à ma plante pour bien s'établir après le rempotage", et en particulier après un premier établissement en semi-hydroponie. En fait, "l'adaptation à la transplantation" est un terme impropre.

Les racines des orchidées poussent conditionnées par leur environnement, et ne peuvent plus changer. A cause de cela, lorsque vous changez les conditions locales de la zone racinaire - en changeant par exemple le substrat (de tout type, pas seulement relatif à l'hydro), ou en changeant radicalement les paramètres de culture, comme par exemple en plaçant une plante adaptées aux conditions extérieures à Hawaï dans votre intérieur, vous devez savoir que la plante devra produire des racines adaptées aux nouvelles conditions.

Si l'ancien et le nouvel environnement de culture sont similaires, ou que le nouveau constitue une amélioration (par exemple de la sphaigne détrempée vers l'humidité de l'hydro), il n'y a pas vraiment d'ajustement nécessaire, et la plante continue de pousser comme si rien n'avait changé. D'un autre côté, si le changement dans la zone racinaire est trop important, par exemple des écorces sèches vers la sphaigne humide ou l'hydro, l'ancien système racinaire devient virtuellement inutile, et la plante devra produire un système de racines totalement neuf avant de s'adapter.

IMG_1999

En gardant ces extrêmes en tête, vous pouvez comprendre :

  1. Que le temps nécessaire à la plante pour totalement s'établir en hydro est assez variable et dépend d'une situation précise et particulière ;
  2. Il est important de faire coïncider la transplantation et l'apparition de nouvelles racines, afin qu'elles croissent et fonctionnent le plus efficacement possible dans leur nouvel environnement ;
  3. On doit faire le passage vers l'hydro en une seule fois, et ne pas essayer des conditions "transitoires" entre les anciennes conditions et les nouvelles, sous peine d'imposer à la plante un nouveau temps d'adaptation ;

J'ai trouvé que les conditions idéales à la transplantation devant être réunies pour une transition réussie sont les suivantes :

  • La plante doit être forte et en pleine santé ;
  • La plante doit produire de nouvelles racines ;
  • Les racines doivent être nettoyées de toute matière organique ;
  • L'eau utilisée pour conditionner les billes et fabriquer la solution nutritive doit être peu minérale ;
  • La plante doit être maintenue au chaud ;
  • La plante doit être maintenue à l'ombre ;

- La plante doit être maintenue en conditions humides.

Les cinq premiers facteurs favorisent une croissance sans stress d'un nouvel appareil racinaire, tandis que les deux autres minimisent le stress de la plante pendant ce laps de temps."

Posté par nuggy à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :